The Owl Pages

\

owllogo

The Daily Owl
Italian Journal of Psychology and Internet
Psicologia Online

WebPsych Partnership Member

ARCHIVIO

nelle pagine dell'archivio si ritrova la storia di
Italian Journal of Psychology and Internet - Psicologia Online
ma anche la storia della psicologia italiana e mondiale in rete
dal 1996 al 2000
(i link alle pagine web o alle immagini possono risultare datati e dunque errati)


Watch live streaming video from artemente at livestream.com

mercoledì 23 maggio 2007

La signification de la pédophilie

La signification de la pédophilie

http://www.oedipe.org/fr/actualites/pedophilie

Serge André, Conférence à Lausanne le 8 juin 1999

Cet article a été d'abord publié sur le site Polis
1. EN QUOI SUIS-JE AUTORISE A PARLER DE LA PEDOPHILIE ?

Je ne puis m'autoriser devant vous que de ma pratique - qui est celle de la psychanalyse - et du peu de savoir clinique et théorique qu'il me semble pouvoir en déduire avec une relative certitude.

La psychanalyse est une pratique marginale dans le champ social bien que son objet puisse être défini comme l'essence même du lien social. La psychanalyse n'est ni une forme de la médecine (spécialement pas de la psychiatrie), ni une excroissance de la psychologie (elle ne se laisse pas ranger parmi les psychothérapies). Ni science, ni art, bien qu'elle ait l'ambition affirmée d'établir un savoir sur la face la plus secrète de l'être humain, et bien que sa pratique quotidienne suppose une bonne dose d'inspiration, la psychanalyse demeure la seule expérience qui permet d'avoir accès non pas au psychisme, mais à l'inconscient, c'est-à-dire au désir le plus fondamental qui dirige la subjectivité d'un être.

Pour des raisons que j'ignore - et sur lesquelles je m'interroge toujours -, il se fait que cette pratique m'a amené à recevoir régulièrement des demandes de sujets que le langage commun qualifierait de "pédophiles". Pourquoi sont-ils venus vers moi ? Pourquoi m'ont-ils choisi ? Pourquoi, de mon côté, les ai-je accueillis sans la moindre réserve, sans crainte ni répugnance, sans non plus de curiosité obscène, et ce, souvent, durant de longues années ? Je n'en sais rien - sinon que ce qu'ils disaient, que les questions qu'ils me posaient et les difficultés auxquelles ils me confrontaient, m'intéressaient...



Élisabeth Roudinesco " La psychanalyse ne peut pas être homophobe "

http://www.humanite.fr/journal/2002-03-12/2002-03-12-30366

Pour Élisabeth Roudinesco, la " rébellion " des mouvements homosexuels contre ceux qui ont tenu des " propos inacceptables " à leur égard est parfaitement justifiée. " Mais on ne peut pas entraîner toute la psychanalyse dans ce rejet. "

Les homosexualités sont-elles un défi que la psychanalyse ne saurait pas - ou mal - relever, du fait de tout ou partie des analystes, voire des théories mêmes qu’elle a forgées, depuis Freud, au cours de son siècle d’existence ? Cette question, on le sait, est désormais au cour de nombreux débats - dans les mouvements homosexuels, comme parmi les psychanalystes, dont certains ont tenu récemment des propos ouvertement homophobes. Autant d’interrogations, récurrentes, que la revue Cliniques méditerranéennes (1) a décidé de mettre sur la place publique, en invitant à une vaste confrontation d’idées. C’est dans ce contexte que l’Humanité a rencontré Élisabeth Roudinesco, historienne et psychanalyste, chargée de cours à l’École pratique des hautes études, et auteure de plusieurs ouvrages essentiels, dont Pourquoi la psychanalyse ?" et, avec Michel Plon, Dictionnaire de la psychanalyse...

Nessun commento: