The Owl Pages

\

owllogo

The Daily Owl
Italian Journal of Psychology and Internet
Psicologia Online

WebPsych Partnership Member

ARCHIVIO

nelle pagine dell'archivio si ritrova la storia di
Italian Journal of Psychology and Internet - Psicologia Online
ma anche la storia della psicologia italiana e mondiale in rete
dal 1996 al 2000
(i link alle pagine web o alle immagini possono risultare datati e dunque errati)


Watch live streaming video from artemente at livestream.com

giovedì 21 giugno 2007

Trente ans de thérapies cognitives mais peu d’essais thérapeutiques


« Les essais thérapeutiques sont moralement nécessaires et nécessairement immoraux » : n’hésitant pas à concilier ainsi les contraires dans un aphorisme paradoxal, le Professeur Jean Bernard mettait en garde contre le recours systématique à l’expérimentation sur l’homme où la dévolution aléatoire du traitement est contestable, mais indispensable pour évaluer objectivement son efficacité. Malgré cette réserve éthique sur le principe des essais cliniques, leur succès est tel qu’ils sont transposés du domaine des médicaments vers celui des psychothérapies comme le précisent plusieurs articles de l’American Journal of Psychiatry, dont celui de Myrna Weissman, consacré au trentième anniversaire des « thérapies cognitives et interpersonnelles », développées par Aaron Beck, récipiendaire du Prix Albert Lasker pour avoir donné ses lettres de noblesse à la thérapie cognitive. L’auteur déplore d’ailleurs la rareté des études « randomisées » concernant les psychothérapies : « à la différence des médicaments, peu de psychothérapies sont passées au crible des essais cliniques ; si elles étaient des molécules actives, elles se déclineraient désormais en versions génériques, avec des variantes de seconde et troisième génération. »

Cette place trop modeste des méthodes scientifiques (essais en double aveugle) dans le champ des psychothérapies s’explique notamment par leur nature presque « artisanale » (cottage industry dit l’auteur), sans soutien décisif dans la recherche, à l’instar de l’industrie pharmaceutique pour les médicaments. Même en admettant que toutes les psychothérapies se valent peu ou prou par leur aspect de « bon sens », certaines différences peuvent apparaître dans leur application clinique. Généraliser aux psychothérapies le principe des essais thérapeutiques pourrait préciser ces particularités en matière d’indications et de « posologie », c’est-à-dire la fréquence optimale des thérapies. Après leur application fructueuse dans les états dépressifs, d’autres indications pourraient maintenant confirmer le succès de ces thérapies cognitivo-comportementalistes.



Dr Alain Cohen



Myrna Weissman : Cognitive therapy and interpersonal psychotherapy. Am J Psychiatry 2007, 164 : 693-696).

Nessun commento: