The Owl Pages

\

owllogo

The Daily Owl
Italian Journal of Psychology and Internet
Psicologia Online

WebPsych Partnership Member

ARCHIVIO

nelle pagine dell'archivio si ritrova la storia di
Italian Journal of Psychology and Internet - Psicologia Online
ma anche la storia della psicologia italiana e mondiale in rete
dal 1996 al 2000
(i link alle pagine web o alle immagini possono risultare datati e dunque errati)


Watch live streaming video from artemente at livestream.com

sabato 9 giugno 2007

LA PSYCHANALYSE HUMANISTE



LA PSYCHANALYSE HUMANISTE
D'ERICH FROMM


« Ce qui fait l'importance de la découverte de Freud, c'est qu'il mit au point une méthode qui permet d'accéder à la vérité au-delà de ce que l'individu croit être vrai, et il a pu faire cela en découvrant les effets du refoulement et, en corrélation des rationalisations.
Il a démontré empiriquement que le chemin de la guérison passe par la connaissance exacte, de la part du patient, de sa propre structure mentale et, de là, par le défoulement. Cette application du principe selon lequel la vérité libère et guérit est le grand, et, sans doute, le plus grand exploit de Freud, même si sa façon d'appliquer ce principe a subi bien des distorsions et a souvent produit de nouvelles illusions ». ( E.F. Grandeur et limites de la pensée freudienne p 8)

Ces quelques lignes, extraites de l'introduction de Grandeur et limites de la pensée freudienne résument assez bien l'attitude générale d'Erich FROMM envers le fondateur de la psychanalyse : il considère les découvertes de Sigmund Freud comme une contribution capitale à la connaissance de l'homme, comme une théorie radicale offrant un «potentiel révolutionnaire » de transformation de la société : « la découverte de Freud était potentiellement révolutionnaire parce qu'elle aurait pu amener les individus à ouvrir leurs yeux à la réalité de la structure de la société où ils vivent et, de là, à désirer la changer en accord avec les intérêts et les aspirations de l'immense majorité »
Ce qui est radical et fondamental dans l'approche freudienne, ce n'est pas sa théorie de la sexualité, ni la métapsychologie psychanalytique. C'est la mise en relief « (du) rôle capital du refoulement et la signification fondamentale du secteur inconscient de notre vie mentale ».
Freud, après Galilée et Darwin, a fait tomber (virtuellement) la « dernière illusion », en quelque sorte : « cette théorie était radicale parce qu'elle s'attaquait à la dernière forteresse de la croyance de l'homme en son omnipotence et en son omniscience, la croyance en sa pensée consciente considérée comme donnée primordiale de l'expérience humaine (...) ; personne n'avait mis en doute que sa pensée consciente était la dernière donnée sur laquelle (l'homme) pouvait compter. Freud a privé l'homme de l'orgueil qu'il plaçait dans sa rationalité. Il est allé jusqu'aux racines -c'est ce qu'exprime littéralement le mot « radical »- et a découvert qu'une bonne partie de notre pensée consciente ne fait que dissimuler nos pensées et nos sentiments véritables et nous cache la vérité : la plus grande partie de notre pensée consciente est un faux-semblant, une simple rationalisation de pensées et de désirs dont nous préférons ne pas avoir conscience ».
C'est autour de cet axe central que s'organise l'apport fondamental de Sigmund Freud à la connaissance de l'être humain. C'est cet apport que revendique avant tout la Psychanalyse humaniste dans l'héritage freudien. JV

http://germinalyse.blogspot.com/2007/06/la-psychanalyse-humaniste-d-erich-fromm.html
ensuite :

FROMM ET FREUD
Quelle est l'attitude générale d'Erich FROMM envers le fondateur de la psychanalyse : il considère les découvertes de Sigmund Freud comme une contribution capitale à la connaissance de l'homme, comme une théorie radicale offrant un «potentiel révolutionnaire » de transformation de la société : « la découverte de Freud était potentiellement révolutionnaire parce qu'elle aurait pu amener les individus à ouvrir leurs yeux à la réalité de la structure de la société où ils vivent et, de là, à désirer la changer en accord avec les intérêts et les aspirations de l'immense majorité »Ce qui est radical et fondamental dans l'approche freudienne, ce n'est pas sa théorie de la sexualité, ni la métapsychologie psychanalytique. C'est la mise en relief « (du) rôle capital du refoulement et la signification fondamentale du secteur inconscient de notre vie mentale ».Freud, après Galilée et Darwin, a fait tomber (virtuellement) la « dernière illusion », en quelque sorte : « cette théorie était radicale parce qu'elle s'attaquait à la dernière forteresse de la croyance de l'homme en son omnipotence et en son omniscience, la croyance en sa pensée consciente considérée comme donnée primordiale de l'expérience humaine (...) ; personne n'avait mis en doute que sa pensée consciente était la dernière donnée sur laquelle (l'homme) pouvait compter. Freud a privé l'homme de l'orgueil qu'il plaçait dans sa rationalité. Il est allé jusqu'aux racines -c'est ce qu'exprime littéralement le mot « radical »- et a découvert qu'une bonne partie de notre pensée consciente ne fait que dissimuler nos pensées et nos sentiments véritables et nous cache la vérité : la plus grande partie de notre pensée consciente est un faux-semblant, une simple rationalisation de pensées et de désirs dont nous préférons ne pas avoir conscience ».
http://psychanalyse.blogspot.com/2007/06/fromm-freud.html

ainsi qu'une bibliographie des oeuves de Fromm en français :

FRANCAIS
L'art d'aimer / Erich Fromm ; traduit de l'anglais par J. Laroche et Françoise Tcheng. - Paris : Editions Universitaires, 1967. - 158 p. ; 2O cm. - (Psychothèque). - Titre original: The art of loving. - réédité en 1968 aux éditions EPI, coll. Hommes et groupes. -
Avoir ou être? : un choix dont dépend l'avenir de l'homme/ Erich Fromm ; traduit de l'américain par Théo Carlier; postface de Ruth Nanada Anshen. - Paris : Laffont, 1978. - 43 p.; 2O cm. - (Réponses). - Titre original : To have or to be? , édité chez Harper & Row en 1976. - Bibliographie, 10 p. - ISBN 2-221-OO127- 3 (broché)
Bouddhisme Zen et psychanalyse / Daisetz T. Suzuki, Erich Fromm et R. de Martino;traduction de Théo Léger. - Paris: Presses Universitaires, 1971. - 200 p. ; 18 cm. - (L'actualité psychanalytique). -
La conception de l'homme chez Marx / Erich Fromm; traduit de l'anglais par M. Matignon. Paris : Payot, 1977. - 151 p.; 18 cm. - (Petite Bibliothèque Payot). - Notes bibliographiques. - ISBN 2-228-33170-8 (broché)
La crise de la psychanalyse : essais sur Freud, Marx et la psychologie sociale / Erich Fromm; traduction par Jean-René Ladmiral. Paris: Anthropos, 1971. - 292 p. ; 19 cm. - (Sociologie et connaissance). - Titre original : The crisis of psychoanalysis. De la désobéissance et autres essais / Erich Fromm; traduit de l'américain par Théo Carlier. - Paris: R. Laffont,1982. -176 p. ; 23 cm. -
(Réponse. Santé/ dirigée par Jo&üml;lle de Gravelaine). - Titre original: On disobédience and other essays. - ISBN 2-221-OO873-1 (broché). contient: Disobedience as a psychological and moral problem, publié initialement in Clara Urquhart, A Matter of Life, (Londres, Jonathan Cape), cop. 1963.
The application of humanist psychoanalysis to Marx's theory, publié initialement in Socialist humanism: an international symposium.(New-York, Doubleday), cop.1965. Prophets and priests, initialement publié in Ralph Schoenmann, Bertrand Russel,philosopher of the century. cop.1967.
Humanisme as a global philosophy of Man, publié initialement sous le titre "A global philosophy of man" in The humanist, Yellow spring, Ohio,1966. cop. 1965.
Let Man prevail et Humanist socialism, initialement publiés in Let Man prevail:a socialist manifesto and program, New-York. cop. 196O. The psychological aspects of the guaranteed income, initialement publié in R. Theobald, The Guaranteed income. N-Y:Doubleday and C°, cop 1966.
The case for unilateral disarmement, publié initialement in Daedalus, cop.196O. Zur Theorie und Strategie des Friedens, publié initialement in Friede im nuklearen Zeitalter. Eine Kontroverse zwischen Realiste, und Utopisten, 4 Salzburger Humanismusgespräch, éd. à Munich, cop197O.
Le dogme du Christ : et autres essais / Erich Fromm. Paris : Complexe, 19.. . - (Textes). - suivi d'autres essais : La psychanalyse : une science ou un parti. Le caractère révolutionnaire. Des limites et des dangers de la psychologie.
Espoir et révolutions: vers l'humanisation de la technique / Erich Fromm ; traduction de Gérard D. Khoury. Paris : Stock, 1970. - 187 p. ; 21 cm. - Titre original: the revolution of hope: toward a humanized technology.
L'homme pour lui-même / Erich Fromm;traduit par Janine Claude. Paris: Editions sociales françaises, 1967. - 192 p. ; 24 cm. - (Collection des sciences humaines appliquées). - Titre original: Man for himself. -
Le langage oublié : introduction à la compréhension des rêves, des contes et des mythes / Erich Fromm; trad. par Simone Fabre. Paris : Payot, 1975. - 210 p. ; 18 cm. - Titre original : The forgotten language. - ISBN 2-228-32610-4
La mission de Sigmund Freud: une analyse de sa personnalité et de son influence / Erich Fromm; trad. de l'américain par Paul Alexandre. - Bruxelles : Complexe, 1975. - 112 p. ; 23 cm. - (Textes ). - Titre original: World perspectives series. -
La passion de détruire: anatomie de la destructivité humaine /Erich Fromm; traduit de l'américain par Théo Carlier. - Paris: Laffont, 1975. - 523 p.; 24 cm. - (Réponses ). - Titre original : The anatomy of human destructiveness , édité en 1973 chez Holt, Rinehart et Winston. - (broché).
La peur de la liberté / Erich Fromm; traduit de l'anglais par C. Janssens. Paris : Buchet-Chastel, 1963. - 244 p. ; 22 cm. - Titre original: The fear of freedom. - la bibliographie en annexe de "Grandeur et limites de la pensée freudienne" de E. Fromm donne comme titre original: Escape from Freedom, édité à New York en 1941. Edition allemande à Francfort en 1966:Die Furcht for der Freiheit. Psychanalyse et religion / Erich Fromm; traduit par D. Merllie. - Paris: EPI, 1978. - 16O p.; 2O cm. - (Hommes et groupes). - Titre original: Psychoanalysis and religion. (broché)
Société aliénée et société saine : du capitalisme au socialisme humaniste. Psychanalyse de la société contemporaine/Erich Fromm; traduit par Janine Claude. Paris : Courrier du Livre, 1967. - 352 p. ; 23 cm. - (L'Université permanente). - Titre original : The sane society, édité à New-York: éd. Rinehart,1955. - contient : présentation de la psychanalyse humaniste d'Erich Fromm / par Mathilde Niel.- réédité en 1971. -
Vous serez comme des dieux: une interprétation radicale de l'Ancien Testament / Erich Fromm; traduit de l'américain par Paul Alexandre; postface de Evelyne Sznycer et Serge Pahaut. - édition revue et annotée par E.Sznycer et S. Pahaut. Bruxelles: Complexe, 1975. - 214 p. ; 23 cm. - (Textes ). - Index. - (broché)

tout ces textes ont été mis en ligne par un chercheur indépendant voyez donc son blog :
http://erich-fromm.blogspot.com/

jJattend d'autres envois plus critiques certes et vous signale également que J.Lacan était un grand lecteur de Fromm, il lui prêtait d'ailleurs aventageusement une définition de l'inconscient : " l'inconscient c'est la mémoire oubliée"* commentait-t-il ,

enfin voyez la réaction de C.K : "chez freud et lacan l'inconscient à des définitions bien précises et à croire que chez Fromm ce n'est pas cela - je préfère non-conscient à inconscient. mais sincèrement ce que Fromm dit là n'est pas le fruit de la psychanalyse - pourquoi l'incorporer dans la psychanalyse comme pour produire un système infaillible.. quel audace.. *la dernière phrase de Fromm s'approcherait plutôt de Jung... Adorno reprochait entre autre à Fromm de l'imiter.. "

cordialement

frans tassigny

Nessun commento: